OpenIDEO is an open innovation platform. Join our global community to solve big challenges for social good. Sign Up / Login or Learn more

Magic compost based on water hyacinth

Making our organic farming system and our food healthy

Photo of MATHIEU DOHOUNHEHO
7 3

Written by

Lead Applicant Organization Name

NGO JEVEV BRAZIL

Lead Applicant Organization Type

  • Large NGO (over 50 employees)

Website of Legally Registered Entity

https://www.instagram.com/p/B798Ch6BLEl/?igshid=1bofjk5xmih0i

How long have you / your team been working on this Vision?

  • 3-10 years

Lead Applicant: In what city or town are you located?

DANGBO

Lead Applicant: In what country are you located?

Benin

Your Selected Place: what’s the name of the Place you’re developing a Vision for?

Dangbo is a city in southeast Benin with a population of 47,281 inhabitants in 2013, Area: 34,000 ha = 340 km2.

What country is your selected Place located in?

Benin

Describe your relationship to the place you’ve selected.

Dangbo en République du Bénin a été choisi pour plusieurs raisons. C'est l'endroit le plus approprié dans tout le Bénin après la commune de So-Ava à cause de la matière première qui existe en quantité et c'est aussi dans cette commune que l'idée est née. Il convient également de noter que le siège international de notre organisation est situé dans cette commune.

Describe the People and Place: Provide information that would be helpful for an outsider who has never been there and may have no context about this Place to better understand the area.

La commune de Dangbo couvre une superficie de 149 km2 avec une densité de 443 habitants / km2. Elle est limitée: - au nord par la commune d'Adjohoun, - au sud par la commune des Aguégués, - à l'est par la commune d'Akpro-Missérété, - à l'ouest par la commune de So-Ava ( Atlantique Département) Il est composé de quarante et un (41) villages répartis en sept (7) arrondissements comme suit: Dangbo, Dêkin, Gbéko, Hètin-Houédomey, Hozin, Kessounou et Zounguè. Relief Deux régions écologiques différentes définissent le relief de la commune de Dangbo. Il s'agit de: La basse vallée "Wodji", située le long de la rivière Ouémé, est complètement inondée lors des crues ou des crues de juillet à octobre. Dès que l'inondation se produit, les terres fertilisées par le dépôt de dépôts alluviaux sont progressivement libérées, favorisant ainsi la production de toutes sortes de cultures vivrières et la pourriture. Le plateau "Aguedji" offre une vue pittoresque sur la basse vallée et ses environs depuis plusieurs endroits, offrant ainsi une immense richesse touristique. Climat La Commission Dangbo est soumise à un climat sub-équatorial avec quatre (4) saisons: - une grande saison des pluies (avril-juillet) - une petite saison sèche (août-septembre) - une petite saison des pluies (octobre-novembre ) - une grande saison sèche (décembre-mars). Les températures varient peu (25 à 30 ° C) avec une pluviométrie annuelle moyenne de l'ordre de 900 mm et 1500 mm répartie sur les deux saisons des pluies. Hydrographie La Commune dispose d'un important réseau hydrographique favorable à l'exploitation des ressources halieutiques. Ce réseau s 's' s'étend sur une longueur de trente (30) km. Cette même commune est traversée par l'une des plus grandes vallées du monde où nous collectons notre matière première, la jacinthe d'eau. Cette vallée de l'Ouémé située au sud-est de la République du Bénin est un endroit magnifique, classée deuxième vallée la plus riche du monde après le Nil. Cela est dû à la richesse de son sol mais aussi à son potentiel culturel, spirituel et touristique, qui fait partie du paysage pittoresque.

What is the approximate size of your Place, in square kilometers? (New question, not required)

340

What is the estimated population (current 2020) in your Place?

50000

Challenges: Describe the current (2020) and the future (2050) challenges that your food system faces.

Chaque année, plus de 140 millions de tonnes d'engrais chimiques de synthèse sont déversées dans le monde. En plus de cela, il y a des millions de tonnes de pesticides pour les spécialistes qui souhaitent que seulement 0,1% des quantités atteignant effectivement les ravageurs. Selon qui, jusqu'à trois (3) millions de personnes sont touchées chaque année dans le monde, dont 200 000 perdent la vie. Cinq mille cinq cents (5 500) enfants dans le monde meurent chaque année d'eau et d'empoisonnement alimentaire contaminés par des pesticides chimiques de synthèse (OMS, 2002). La lourde condamnation de Monsanto le 10 août 2018 par le tribunal de San Francisco pour le glyphosate est un événement majeur qui en dit long sur les risques associés aux pesticides chimiques de synthèse. Il ressort clairement de ce qui précède que les pesticides de synthèse et les engrais chimiques menacent certains droits de l'homme et exposent certains groupes sociaux à un risque élevé de violation de leurs droits, en particulier en Afrique. Au Bénin, la situation est tout aussi alarmante. Il n'y a pas de village ou de ville au Bénin aujourd'hui qui échappe à la présence et à l'utilisation massive de pesticides et / ou d'engrais chimiques synthétiques. En effet, le souci d'obtenir la production et la productivité agricoles (en particulier le coton) conduit les gouvernements et les agriculteurs à se tourner vers l'utilisation massive et souvent abusive des molécules chimiques de pesticides et d'engrais aussi variés que dangereux . Selon l'ONS et la SONAPRA (2015), sur 554 900 litres d ' insecticides utilisés en 2008/2009, le Bénin est passé en 2014/2015 à 2 436 500 litres pour le coton, sans compter les approvisionnements par les canaux informels très développés au Bénin. En avril 2018, 36 000 tonnes d'engrais chimiques de synthèse ont été importées pour le coton, 33 000 tonnes pour le maïs et autres céréales avec une subvention d'un milliard de FCFA d'engrais chimiques pour les fruits et légumes; 500 000 litres de glyphosate sur un total prévu de 900 000 litres. Les analyses effectuées par le Service de la protection des végétaux (SPV) en 1999 ont révélé une utilisation excessive et un taux de prévalence élevé de résidus toxiques de pesticides chimiques de synthèse dans les légumes, les fruits, le lait, les graines stockées, etc. . Une étude a montré que 21 résidus de pesticides organochlorés et organophosphorés ont été identifiés dans les sédiments et les espèces aquatiques prélevés le long de la rivière Ouémé et que plus de 40 espèces aquatiques ont disparu des eaux en raison de l'utilisation de pesticides chimiques de synthèse. Pour cette raison, certains jeunes de la basse vallée de l'Ouémé de l'ONG JEVEV Bénin notamment en collaboration avec celle du Brésil ont mis en place un nouveau type d'engrais baptisé COMPOST MAGICAL compte tenu de l'évolution exponentielle du monde et de la forte demande alimentaire. Cet engrais est maintenant utilisé par les agriculteurs familiaux. Le compost magique est fabriqué à partir de plantes de jacinthe d '

Address the Challenges: Describe how your Vision will address the challenges described in the previous question.

Aujourd'hui en Afrique de l'Ouest, le Bénin est devenu l'un des pays avec la plus forte consommation d'éducateurs en chimie de tous horizons. Beaucoup de ces engrais ne sont pas synthétisés, ce qui peut être à l'origine de plusieurs maladies que nous observons aujourd'hui au Bénin. De plus, ces intrants chimiques sont vendus à moindre coût et même donnés à crédit aux producteurs agricoles, de sorte que dans tous les domaines de la grande production agricole, on trouve des produits chimiques. L'idée est de mettre en place un produit bio du Brésil qui sera transporté au Bénin d'ici mi-2021 et à moindre coût. C'est un objectif que nous pensons pouvoir atteindre d'ici là, mais c'est juste un peu difficile car c'est le gouvernement béninois qui gère le commerce de ces intrants chimiques. Grâce à des stratégies de sensibilisation et de commerce, nous y parviendrons.

High Level Vision: With these challenges addressed, now provide a high level description of how the Place and the lives of its People will be different than they are now.

Essentiellement, les systèmes alimentaires actuels nous servent en termes de moyens de subsistance, de santé humaine et d'environnement. Nous devons aller au-delà de l'idée que plus de nourriture et une plus grande productivité résoudront nos problèmes. Les systèmes alimentaires locaux et nationaux doivent être renforcés pour s'adapter à la crise climatique et être mieux équipés pour fournir une alimentation diversifiée aux consommateurs des communautés en situation d'insécurité alimentaire. Cette diversité alimentaire peut aider nos agriculteurs du passé à diversifier leurs risques aujourd'hui, à fournir des marchés pour les cultures vivrières, à briser leur dépendance à l'égard des cultures de base et à accroître la biodiversité et la résilience grâce à cette idée .

Full Vision: How do you describe your Vision for a regenerative and nourishing food future for your Place and People for 2050?

Au Bénin, plusieurs municipalités, dont Dangbo, vivent principalement de l'agriculture. Un certain nombre d'entrées sont utilisées dans tous les domaines de chacune de ces communes par an. Cela augmente le nombre de cas de maladie et de décès dans ces villes chaque année. De plus, en raison de la multiplication de la population, les agriculteurs de ces différentes zones sont souvent orientés vers les intrants chimiques non synthétisés juste pour augmenter leur production afin de réaliser un profit à la fin de la campagne agricole. Aujourd'hui, notre plus grand défi est de limiter l'utilisation de ces différents intrants chimiques qui polluent nos cours d'eau, nos aliments et appauvrissent également nos sols. C'est un grand défi qui sera relevé même s'il semble difficile. Notre vision est de mettre notre produit à disposition de ces différents acteurs agricoles à un coût très, très abordable. Notre compost a déjà été testé par ces mêmes producteurs et a été accepté principalement en raison de ses multiples rôles dans le système de culture. Rendre le système alimentaire sain est désormais le véritable défi.

How did you hear about the Food System Vision Prize?

  • Email
  • Website

7 comments

Join the conversation:

Comment
Spam
Photo of Village Development  Center (VDC)
Team

Thank you so much for the Food Extension Initiative.

Spam
Photo of MATHIEU DOHOUNHEHO
Team

Thanks too

Spam
Photo of MATHIEU DOHOUNHEHO
Team

Thanks Village Development Center (VDC) 

Spam
Photo of MATHIEU DOHOUNHEHO
Team

Obrigado pra vc também

Spam
Photo of Kehinde Fashua
Team

Hi MATHIEU DOHOUNHEHO thanks for your submission.
To help build a stronger Vision these questions will be helpful:
- How your Vision will addresses the following six interconnected themes: Environment, Diets, Economics, Culture,Technology, Policy?
- How might you evolve your Vision to make it more inclusive and systemic for your local food system and its numerous stakeholders?

You can find some other guiding principles on Systems Thinking and inspiration in the Vision Prize Toolkit in Chapter 3 under Tools of Transformation, and how your Vision will be evaluated https://www.foodsystemvisionprize.org/about

Spam
Photo of MATHIEU DOHOUNHEHO
Team

Thank you Kehinde Fashua for your questions. So the primary goal of my vision is to bring a touch of organic farming based on one of the problems that many people don't see. First of all, on the environmental level, the use of water hyacinth in compost will reduce in the long term the abusive use of unsynthesized chemical moments in our agriculture, at the same time reducing certain food-related illnesses (Diet). This plant, moreover, has several negative points always on the environmental level. It prevents the development of several aquatic species, it has a great capacity to absorb the sun's rays so that aquatic species do not benefit from this sunlight. This plant limits the passage of traders who use the rivers as a means of transport which causes the high cost of some products in some regions of southern Benin (Economy). The exploitation of this plant globally, will allow us to clean up our waterways and allow aquatic species to breathe and develop well. Also to limit the use of chemical inputs (Environment). By comparing the price of this compost which is sold (0.33Ôé¼) 2kg compared to the price of chemical inputs, we allow the producers to make profits at the end of the harvest and to produce healthy food (Economy and Diet). Then making our product more modern with packaging and labels with a class technology, would allow us to conquer the neighboring countries like Burkina Faso, Niger, Nigeria (big consumer) all agricultural countries (Technology).

Spam
Photo of Itika Gupta
Team

Hi Mathieu null  Great to see you joining the Prize!
It's amazing to see a Vision being developed to organically revive one of the most important resources for agriculture, soil.
We noticed your submission is currently unpublished. Was this your intention? We'd love to have your submission included in the Vision. Even if you've not started populating your Vision just yet, by publishing your submission you can make it public for other teams in your region to see, get in touch and possibly even collaborate with you.
You can publish it by hitting the "Publish" button at the top of your post. You can also update your post by clicking on the "Edit Contribution" on top. In case you need any inspiration, you can look at the Food Vision Prize Toolkit. We're looking forward to seeing your Vision submission in this Prize.